FREE OUR MIND

ENTRAIDE ET LIBRE EXPRESSION SANS DISTINCTION DE RACE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Sujets similaires
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Forum
Partenaires
Forum gratuit



Tchat Blablaland



Partagez | 
 

 31 mars, 2008 Scandale Spitzer : David Paterson, devient le premier gouverneur noir de l’Etat de New York

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
hydie
membre marié
membre marié
avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 3065
Age : 34
Localisation : Sin city!!!!!
Date d'inscription : 20/05/2008

MessageSujet: 31 mars, 2008 Scandale Spitzer : David Paterson, devient le premier gouverneur noir de l’Etat de New York   Lun 16 Mar - 21:02

Le gouverneur démocrate de l’Etat de New York, Eliot Spitzer, “client numéro 9″ d’un réseau de prostitution
Eliot Spitzer

AVANT!!!! Laughing


APRES lol!


David Paterson

On l’appelait le shérif de Wall Street.
Eliot Spitzer, gouverneur démocrate de l’Etat de New York, serait le “client numéro 9″ d’un réseau de prostitution démantelé la semaine dernière.

A l’intersection du sexe et du pouvoir, l’affaire a tout pour faire grand bruit aux Etats-Unis. Elle déboulonne
une icone : l’incorruptible Spitzer, ancien procureur, pourfendeur de tous les réseaux mafieux, et de ceux de la prostitution en particulier.
L’affaire, qui éclate en pleine campagne électorale, embarrasse la candidate à la Maison Blanche Hillary Clinton, sénatrice de New York. Mode d’emploi du scandale.

Comment Eliot Spitzer s’est-il trouvé mis en cause ?
C’est d’abord une enquête de l’IRS (les services fiscaux) qui a mis le FBI sur la piste de transferts d’argents
suspects réalisés par Eliot Spitzer. Ils avaient d’abord cru à une affaire de corruption, ou de financement illégal de partis politiques, avant de découvrir le destinataire de ces fonds, l’”Emperor Club VIP”, un club de call girls.
Le dossier de la police fédérale américaine, constitué à partir de 5000 écoutes et copies de SMS, contient entre autres des extraits d’un enregistrement du “client numéro 9″ organisant un rendez-vous dans un grand hôtel de Washington avec “Kristen”. Il dit avoir envoyé son acompte “comme dans le passé”.
“Kristen” appelle son agente au club d’escortes après le rendez-vous. Elle a récupéré 2700 dollars qu’il devait encore, et un acompte de 1600 dollars sur la fois suivante.

Est-ce que c’est grave ?
“Un homme marié va voir une prostituée… en Europe, ça ne ferait même pas la dernière page des journaux..” Alan
Dershowtiz, célèbre professeur de droit iconoclaste d’Harvard, qui a compté Spitzer parmi ses étudiants, a défendu le gouverneur de New York sur MSNBC.

Pour le moment, Eliot Spitzer n’a été inculpé de rien. Le sera t-il ?
D’un point de vue légal, le “numéro 9″ a payé Kristen pour prendre le train de New York à Washington. Or,
transporter des prostituées d’un Etat à l’autre constitue un crime fédéral. D’autres questions risquent d’être soulevées qui pourraient prêter à des accusations.
Par exemple relatives à l’utilisation de l’argent du contribuable (si les services de sécurité de Spitzer
l’ont couvert et étaient dans l’hôtel par exemple). C’est surtout en terme d’image que l’affaire est désastreuse.

“C’est comme d’apprendre que Mère Teresa a accepté des pots de vin”, résume un prof de droit au Financial
Times. Eliot Spitzer s’est construit une image de Monsieur Propre à l’époque où il était procureur de New York. Essentiellement connu pour avoir fait le ménage à Wall Street, il a, pendant ces années, démantelé deux réseaux de prostitution à New York, dont l’un a conduit à 18 arrestations.

Etoile montante du parti démocrate, ce n’était un secret pour personne que si, après ses années de proc, il
s’était présenté au siège de gouverneur (il a été élu très haut la main) plutôt qu’à la mairie de New York, c’est qu’il cultivait des ambitions nationales.

Or, les documents du FBI sont bourrés de détails salaces qui risquent de brouiller son image de champion de
l’intégrité. Entre autres, l’agente de la call-gril la prévient qu’il s’agit d’un client “difficile” qui “pourrait vous demander des trucs que vous pourriez trouver peu sûrs”. La presse américaine relève déjà qu’il est sorti son hôtel le 14 février, le jour de la Saint-Valentin. Plus qu’un crime, une faute de goût !

Comment Eliot Spitzer a t-il réagi ?
Par une conférence de presse express, lundi, dans laquelle il s’est excusé d’ “avoir manqué à ses obligations
envers sa famille” : Le Washington Post décrypte à merveille à quel point les excuses post-scandale sexuel sont toutes formatées sur le même modèle. La présence de l’épouse (sinon ça fait coupable), l’expression de remords tout en donnant l’impression qu’on contrôle la situation, le départ de la pièce avant les questions des journalistes.
Un spectacle que les téléspectateurs regardent, fascinés d’apprendre que ces gens-là vivent des vies “aussi troublées que les nôtres”.

Quels sont les détails inutiles et croustillants ?
Le “Emperors Club VIP”, où Spitzer faisait ses courses, se flattait sur son site Internet (fermé depuis) d’un catalogue de “modèles” mariant “beauté, élégance, érudition et un bon niveau d’éducation”. Le club notait ses call-girls sur une échelle de un à sept diamants. Les plus diamantées coûtaient 5500 dollars de l’heure.

Les clients, qui payaient par carte de crédit, étaient, sur leur relevé de compte, officiellement facturés par
“QAT consulting”. Les enregistrements du FBI comptent d’ailleurs des questions de clients demandant ce qu’ils doivent dire à leur comptable.

Eliot Spitzer est descendu au Mayflower sous le nom de George Fox, ami de longue date et contributeur de ses
campagnes. Dans ses conversations avec l’agente du club, “Numéro 9″ se dit d’abord enchanté qu’on lui attribue Kristen… avant de demander qu’on lui rappelle à quoi elle ressemble (”très jolie”, 48 kilos, 1m65 affraid ).

A quoi peut-on s’attendre maintenant ?
Politiquement, si Spitzer démissionne, il sera remplacé par David Paterson, qui deviendra le premier gouverneur noir de New York.
Pour la présidentielle, Spitzer est un “super délégué” théoriquement convoité. Obama et Clinton risquent de courtiser son vote avec des pinces à linge sur le nez. A défaut de nouvelles infos, les chaînes risquent de multiplier les “nos plus beaux scandales sexuels” avec les images de Bill Clinton post Lewinsky dont Hillary se passerait bien.

Dommages collatéraux déjà observés : un crash du site du New York Times, à l’annonce de son scoop, et des
touristes se précipitant au Mayflower pour prendre la chambre 871 en photo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Venus
Gold
Gold
avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 3192
Age : 37
Localisation : l'Olympe
Date d'inscription : 17/09/2008

MessageSujet: Re: 31 mars, 2008 Scandale Spitzer : David Paterson, devient le premier gouverneur noir de l’Etat de New York   Ven 20 Mar - 11:17

scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hydie
membre marié
membre marié
avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 3065
Age : 34
Localisation : Sin city!!!!!
Date d'inscription : 20/05/2008

MessageSujet: Re: 31 mars, 2008 Scandale Spitzer : David Paterson, devient le premier gouverneur noir de l’Etat de New York   Ven 20 Mar - 12:09

quoi venus?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Venus
Gold
Gold
avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 3192
Age : 37
Localisation : l'Olympe
Date d'inscription : 17/09/2008

MessageSujet: Re: 31 mars, 2008 Scandale Spitzer : David Paterson, devient le premier gouverneur noir de l’Etat de New York   Dim 22 Mar - 0:49

j'essayais de cacher le fait que j'ai un grand vide dans la tete Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hydie
membre marié
membre marié
avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 3065
Age : 34
Localisation : Sin city!!!!!
Date d'inscription : 20/05/2008

MessageSujet: Re: 31 mars, 2008 Scandale Spitzer : David Paterson, devient le premier gouverneur noir de l’Etat de New York   Sam 23 Mai - 23:10

si j'ai posté ça c'est pour qu'on se rendent tous plus compte que ce genre de chose déplorable ne se passe que dans notre pays ou qu'en afrique les blancs aussi le font!!! pffff!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
salvatorenino
Gold
Gold
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 5262
Age : 37
Localisation : Avec l'acteur!!!!!
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: 31 mars, 2008 Scandale Spitzer : David Paterson, devient le premier gouverneur noir de l’Etat de New York   Lun 25 Mai - 10:35

est ce que c'est facile? c'est un homme deh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 31 mars, 2008 Scandale Spitzer : David Paterson, devient le premier gouverneur noir de l’Etat de New York   

Revenir en haut Aller en bas
 
31 mars, 2008 Scandale Spitzer : David Paterson, devient le premier gouverneur noir de l’Etat de New York
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BAL JAUNE 2011
» Marie Claire Idées n°68 ou Tuto de store qui s'enroule
» CARNAVAL DE REBECQ 9 MARS 2008
» Manifestation contre la loi du 19 mars
» SCANDALE A L'ONE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FREE OUR MIND :: ACTUALITES :: Info People-
Sauter vers: