FREE OUR MIND

ENTRAIDE ET LIBRE EXPRESSION SANS DISTINCTION DE RACE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Sujets similaires
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Forum
Partenaires
Forum gratuit



Tchat Blablaland



Partagez | 
 

 Croqueurs de femmes

Aller en bas 
AuteurMessage
nymphéa
Gold
Gold
avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 5130
Age : 109
Localisation : 7 eme ciel
Date d'inscription : 20/05/2008

MessageSujet: Croqueurs de femmes   Lun 7 Juil - 16:45

L’infidélité masculine vue par les Africaines

Les
Africaines sont en majorité persuadées que l’infidélité masculine est
une fatalité. L’explication qui revient le plus souvent est que les
hommes ont tout simplement ça dans le sang. Six femmes partagent leurs
impressions.


Jugement sans appel : les
hommes sont infidèles. La majorité des Africaines pensent qu’il n’y a
rien à faire pour empêcher cette dérive amoureuse. Beaucoup sont
fatalistes et résignées, parce qu’elles l’ont vécue ou observée.
Quelques unes admettent leur responsabilité dans les écarts de conduite
de leur compagnon. Paroles de femmes.


Nawal, Maroc, 30 ans

« L’infidélité masculine est pathologique »


« Lorsque je sors avec un homme, je sais tout de suite
à qui j’ai à faire. Et je ne pense pas avoir été trompée. A vrai dire,
quand on est avec quelqu’un, on ne pense pas à l’infidélité. Mais ici
au Maroc, ce comportement est pathologique. Dans mon entourage,
j’entends souvent des histoires à ce sujet : un homme marié avec des
enfants qui a d’autres femmes, de façon ouverte ou en cachette, selon
la tolérance de son épouse. C’est une sorte de jeu, de démonstration de
virilité, qui est passé dans les habitudes. On ne peut pas faire
confiance à un homme à 100%. Il reste toujours un doute. »


Salamata, Burkina, 33 ans

« Je fais suivre mes compagnons »


« La fidélité masculine, ça n’existe pas. C’est même le
contraire au Burkina. Ceux qui se disent fidèles sont même les pires.
Tous les hommes que j’ai connus m’ont trompée. Même le père de ma
fille. Pour savoir si mes compagnons me trompaient, je les ai toujours
fait suivre. J’envoyais mes copines au restaurant et dans les chambres
de passe et elles me faisaient un compte-rendus. Parfois, je partais
vérifier moi-même si mon ami était bien là où il prétendait aller.
Comme je suis rodée, l’infidélité ne me dit plus rien. Ça me fait mal
mais, comme je ne peux pas l’empêcher, soit je m’abstiens de toute
relation soit je sors avec un homme en connaissance de cause. »


Roselyne, Congo, 29 ans

« Je comprends son infidélité »


« Les hommes sont infidèles. Ils sont faits comme ça.
La tendance recule peut-être un peu à cause d’une hausse de la foi et
de la peur du sida. Lorsqu’ils sont mariés, il se peut qu’ils se
considèrent fidèles parce qu’ils se sont engagés envers une seule
femme. Ils la respecteront en tant que mère de leurs enfants, mais
auront des maîtresses pour s’amuser. Mon petit ami fait ses études aux
Etats-Unis. Il m’a trompée une fois et il s’en est excusé. Je n’accepte
pas son infidélité, mais je la comprends. C’est un homme, il ne peut
pas rester seul. »


Florence, Cameroun, 24 ans

« Je le pousse à la confidence »


« Tous les hommes, blancs ou noirs, finissent par être
infidèles dans leur relation. Surtout les jeunes entre 18 et 30 ans qui
cherchent à avoir de l’expérience. Avec les sites de rencontres sur
Internet notamment, c’est encore plus facile de céder à la tentation.
Beaucoup disent qu’ils nous aiment et que tromper n’annule pas ce
sentiment. Pour ma part, quand je sors avec quelqu’un, je me prépare à
la rupture parce que je sais qu’il va finir par me tromper. C’est pour
ça que je me fais aussi son amie. Je le mets en confiance et il me
croit ouverte à l’infidélité. Quand il avoue, je lui tombe dessus. Je
ne peux pas accepter l’infidélité d’un homme que j’aime. Par contre,
s’il a moins d’importance, ça ne me fait rien. »


Khadya, Sénégal, 22 ans

« Regarder une autre fille, c’est déjà être infidèle »


« Je crois en la fidélité des hommes quand cela fait
partie de leur nature. Dans ma famille, mon frère et mon beau-frère
sont fidèles, par exemple. Je pense que ce qui se passe chez moi est
représentatif de la tendance générale. En terme de proportion, je pense
que 50% des hommes sont infidèles. J’ai moi-même été trompée. A chaque
fois, je les ai laissé tomber. Je ne supporte pas que celui avec qui je
sors regarde ou parle à une autre fille, surtout si c’est l’une de mes
copines. Pour moi, c’est déjà être infidèle. »


Esther, Côte d’Ivoire, 27 ans

« L’infidélité prouve un manque de satisfaction »


« Je fais naturellement confiance. Mais on m’a déjà
trompée deux fois. Je pense que j’avais ma part de responsabilité, que
je n’avais pas joué mon rôle, que je n’avais pas été assez présente.
Beaucoup d’hommes disent que s’ils sont infidèles, c’est parce qu’il ne
sont pas satisfaits. Il leur manque quelque chose au niveau de la
communication, des relations sexuelles... Chaque fois que je suis
sortie avec quelqu’un, je me disais que s’il ne me quittait pas c’était
notamment parce que nous avions de bons rapports sexuels. »

*********************

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nymphéa
Gold
Gold
avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 5130
Age : 109
Localisation : 7 eme ciel
Date d'inscription : 20/05/2008

MessageSujet: Re: Croqueurs de femmes   Lun 7 Juil - 16:46

Les raisons du "péché"
L’infidélité masculine vue par les Africains


Les
hommes, des infidèles pathologiques ? Sept Africains témoignent en
réponse à l’accusation unanime portée mercredi sur Afrik par les femmes
du continent. Ils expliquent pourquoi leurs compatriotes, et plus
rarement eux-mêmes, trompent leurs compagnes.


La fidélité masculine vue
par les hommes. Mercredi, Afrik donnait la parole aux femmes pour juger
le comportement du sexe dit « fort ». Leur constat, sans appel, fait de
la gent masculine des infidèles pathologiques. Aujourd’hui, sans
finalement rejeter ce constat, les hommes s’expliquent. Tantôt en
philosophant sur la question, tantôt en mettant en avant les coutumes
africaines, la religion ou encore les femmes, « trop belles » !


Didier, 42 ans, Gabon

« Chassez le naturel et il revient au galop »


« L’infidélité n’est pas vue de la même manière en
Afrique qu’en Occident. C’est ce qu’on appelle ici le deuxième bureau.
C’est quelque chose de plus ou moins reconnu dans les foyers.
L’africain, dans ses coutumes, est polygame. Le droit occidental est
venu changer les choses et maintenant, selon les pays, lorsque l’on se
marie, chrétien, musulman ou autre, on ne peut plus choisir la
polygamie et on est contraint à la monogamie. On voit maintenant que
les nouvelles générations, avec les brassages culturels, ne trouvent
plus l’infidélité normale. De nombreuses personnes étudient ou
travaillent désormais en Occident et sont dans cette optique. Ce qui ne
les empêchent pas de prendre un deuxième, voire un troisième bureau.
Chassez le naturel et il revient au galop. Même avec ce rapprochement
des cultures, l’infidélité reste plus stigmatisée en Occident, où de
nombreuses compagnes vont jusque devant les tribunaux. Alors qu’en
Afrique, avec les mêmes lois, ce n’est pas dans les mentalités de
porter plainte. Sur ce continent, c’est une coutume séculaire, les gens
avaient deux, trois, quatre femmes. »


Djamel, Algérie, 31 ans

« Hantées par les soupçons d’infidélité »


« Je dis une chose, c’est que les Africaines ne sont
pas très autonomes par rapport aux Européennes. Particulièrement les
Maghrébines. Elles croient beaucoup en l’homme. Elles l’aiment, se
sentent en sécurité avec lui. Elles ont beau leur reprocher des choses,
notamment des infidélités, mais la tendance générale est qu’elles
restent avec eux. Le pourcentage d’infidélité est très important en
Algérie. Dans mon village, à peu près 80% des hommes ne rentrent pas
directement à la maison après le travail et vont dans des bars où ils
trouveront des ’filles faciles’. C’est sûrement du à la culture. La
religion, qui dit que nous avons droit à quatre femmes. Aujourd’hui,
les hommes qui le souhaitent n’ont pas les moyens d’épouser quatre
femmes. Alors ils se marient avec une et ont des relations avec
d’autres. La tradition, qui veut que la femme reste à la maison pendant
que l’homme est à l’extérieur, n’arrange pas les choses. La femme à la
maison peut être hantée par les soupçons d’infidélité. Mais comme elles
n’ont que le soupçon, il n’y a pas de poursuites. De toute façon, une
femme divorcée est très mal vue. Elle n’a plus d’existence sociale et
est rejetée. Même si cela commence à changer. On parle ici de
l’infidélité, mais il faut aussi dire qu’il y a de plus en plus de
couples harmonieux, équilibrés. »


Roger, 29 ans, Bénin

« Faisons éclater nos œillères sociales »


« On peut dire que la fidélité existe. Mais c’est
quelque chose de très relatif, je pense que ça se passe au niveau de
chacun. Beaucoup de gens confondent l’amour et le sexe. Mais l’amour
est quelque chose de cérébral, alors que le sexe est à un autre niveau.
Selon les caractères, certains associent les deux et d’autres pensent
qu’on peut aimer une femme sans qu’il n’y ait d’exclusivité sexuelle :
on peut aimer une personne et assouvir ses désirs ’ponctuels’ à côté.
Je serais près à l’accepter de ma petite amie car c’est une philosophie
de la relation à deux. Faisons éclater nos œillères sociales. Si ma
partenaire est contre cette façon de voir les choses, ça peut être un
motif de rupture. Par contre, il peut arriver que l’épreuve de
l’infidélité renforce le couple. Ensuite, le fait de se l’avouer est un
élément qui peut être perturbateur dans le couple, même si l’idéal est
que ce soit assumé. Mais on peut tout à fait rester fidèle si l’on
rencontre une personne qui nous satisfasse à tous les niveaux »


Issa, Côte d’Ivoire, 32 ans

« Non au vagabondage sexuel »


« Bien sûr que c’est possible d’être fidèle. Moi, il n
y a rien à faire, je le suis. Quand on ne l’est pas, c’est peut-être
parce qu’on s’est lassé de sa compagne. Ça m’est arrivé de tromper une
petite amie, mais après je l’ai regretté. Ça ne m’a pas plu. Au départ,
on se dit ’c’est ce que j’ai envie de faire’, et quand c’est fait, on
se dit ’pourquoi j’ai fait ça’. Je pense que de nos jours, avec tout ce
qui arrive, il faut rester fidèle. On rencontre une fille, on fait le
test de dépistage du Sida, et si on n’est pas atteint, il faut rester
fidèle. Il ne sert à rien de faire du vagabondage sexuel. Souvent, ici,
les gens pensent qu’il faut être fidèle, mais ils ne l’appliquent pas
dans la vie. »


Ali, Maroc, 26 ans

« On nous pousse à être infidèle »


« C’est possible d’être fidèle, mais le problème est
qu’on nous pousse à être infidèle. Tu es musulman, tu peux te marier
avec quatre femmes. Il est rare qu’un homme soit fidèle au Maroc. Je
crois que c’est héréditaire. On a une éducation qui est un peu serrée,
ici. On ne parle pas de relations avec les femmes, de sexe, dans les
familles. C’est complètement tabou, honteux. Alors à un moment, il y a
une explosion. A l’adolescence, on ne fait rien, mais dès que l’on est
jeune adulte, vers 21-22 ans, ça explose. On est autorisé à avoir
plusieurs femmes par la religion mais également par la loi. On est
autorisé et pas obligé, mais avec cette éducation, beaucoup finissent
par en profiter. Et comme la vie est très chère et que les hommes ne
peuvent pas entretenir quatre femmes, ils n’en prennent qu’une et vont
voir à côté. Vraiment, je crois qu’il n’y a pas de fidélité ici.
L’autre problème est qu’en générale, les femmes ne travaillent pas, ne
sont pas indépendantes. Et il peut arriver qu’une femme qui se sait
trompée reste avec son mari pour son enfant et pour garder son homme,
sa source de revenue. Certaines se sacrifient ainsi. Mais dans la
majorité des cas, elles ne se savent pas trompées. Heureusement, avec
la modification il y a un mois du statut de la femme, les choses sont
plus difficiles pour les infidèles. Et les jeunes gens sont de plus en
plus dans l’optique de la fidélité, de la modernité du couple. »


Jacques, Cameroun, 32 ans

« A l’instant T, je suis fidèle »


« Ce que je peux dire, c’est qu’il y a des couples
fidèles et des couples infidèles. Mais au Cameroun, il y a plus de
femmes que d’hommes, alors, par défaut, les hommes sont plus exposés.
En plus, elles sont belles, attirantes, sédatives. Pour peu que vous
ayez un boulot intéressant … Mais il y a beaucoup de couples fidèles,
surtout chez les chrétiens, je crois. Même s’il y en a aussi chez les
musulmans. Quand un couple prie Dieu, qu’il essaye d’instaurer une
certaine harmonie, il peut tenir. Par contre, lorsque les couples ne
sont pas mariés, il est difficile de trouver quelqu’un de fidèle, car
les gens se cherchent. Moi-même, je suis fiancé et je vais faire mon
mariage coutumier, c’est-à-dire avec la dote … A l’instant T, je suis
fidèle. Les hommes ne sont pas les seuls en question. Avec le
développement d’Internet et des sites matrimoniaux, les femmes sont de
plus en plus intéressées par la recherche de partenaires. Elles
supportent moins le fait que leurs hommes se retrouvent au chômage, par
exemple, et vont se dire ’tu peux trouver mieux’ ».


Willy, Congo, 30 ans

« Trop de belles femmes »


Dans mon pays, je dirais que c’est impossible et
possible d’être fidèle. Possible car il y a des hommes qui sont
accrocs, qui ont beaucoup d’affection pour leur femme. Ce sont souvent
des gens plus instruits, qui essaient de comprendre les choses. Les
autres ne sont pas attentionnés. Ils n’attendent rien d’autre que le
sexe de leurs compagnes. D’autant plus qu’il y a beaucoup de militaires
en ce moment, qui partent dès 16-17 ans. Et lorsqu’ils rentrent en
permission, ils n’ont qu’une seule idée en tête. La culture congolaise
ne facilite pas les choses. Le code de la famille autorise les hommes à
avoir deux, trois femmes. De plus, ici à Brazzaville, il y a beaucoup
plus de femmes que d’hommes. Il y a vraiment trop de femmes. Elles
s’habillent de plus en plus sexy et sont vraiment très très belles. Si
on pouvait faire des statistiques, on verrait que la majorité des
hommes ne sont pas fidèles et n’ont pas de véritable attention envers
leurs femmes. Je connais bien le milieu brazzavillois et je le vois
tous les jours. Même si je suis moi-même un homme marié et très fidèle.

*********************

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
salvatorenino
Gold
Gold
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 5262
Age : 38
Localisation : Avec l'acteur!!!!!
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Croqueurs de femmes   Mer 29 Avr - 15:26

salvatore lui dit:

trouver la femmes parfaite c'est pas possible alors on se rend compte que certaines dehors on un petit truc qu'on aimerai bien fixer sur sa pupuce . Cela n'etant pas possible on se laisse aller pas longtemps juste un peu. lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
suny
Gold
Gold
avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 3349
Age : 30
Localisation : calavi
Date d'inscription : 16/03/2009

MessageSujet: Re: Croqueurs de femmes   Mer 29 Avr - 15:43

c'est déjà bien que tu reconnaisse ce mauvais côté des hommes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
salvatorenino
Gold
Gold
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 5262
Age : 38
Localisation : Avec l'acteur!!!!!
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Croqueurs de femmes   Mer 29 Avr - 16:08

ouiiiiiiiiiiiiiiiiii mais il n'est pas mauvais. c'est toi qui le dit. Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Venus
Gold
Gold
avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 3192
Age : 38
Localisation : l'Olympe
Date d'inscription : 17/09/2008

MessageSujet: Re: Croqueurs de femmes   Jeu 30 Avr - 8:01

j'espère que les hommes se rendent compte que les femmes aussi trouvent dehors des trucs que leur mec n'a pas. et qu'ils devraient aussi comprendre que les femmes peuvent se laisser aller?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
salvatorenino
Gold
Gold
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 5262
Age : 38
Localisation : Avec l'acteur!!!!!
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Croqueurs de femmes   Jeu 30 Avr - 18:23

ah bon !!! comme koi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Venus
Gold
Gold
avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 3192
Age : 38
Localisation : l'Olympe
Date d'inscription : 17/09/2008

MessageSujet: Re: Croqueurs de femmes   Dim 3 Mai - 11:47

salvatorenino a écrit:
salvatore lui dit:

trouver la femmes parfaite c'est pas possible alors on se rend compte que certaines dehors on un petit truc qu'on aimerai bien fixer sur sa pupuce . Cela n'etant pas possible on se laisse aller pas longtemps juste un peu. lol! lol!
comme ça!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
salvatorenino
Gold
Gold
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 5262
Age : 38
Localisation : Avec l'acteur!!!!!
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Croqueurs de femmes   Dim 3 Mai - 12:53

oui comme ça!!! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Croqueurs de femmes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Croqueurs de femmes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Métiers de femmes
» pétition pour soutenir les sages-femmes en colère
» l'APCE aide les Femmes
» L' aide alimentaire plus juste grâce aux Femmes
» Femmes d'Algérie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FREE OUR MIND :: Share yOur pB-
Sauter vers: