FREE OUR MIND

ENTRAIDE ET LIBRE EXPRESSION SANS DISTINCTION DE RACE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Sujets similaires
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Forum
Partenaires
Forum gratuit



Tchat Blablaland



Partagez | 
 

 Algérie : les chrétiens sous pression

Aller en bas 
AuteurMessage
nymphéa
Gold
Gold
avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 5130
Age : 109
Localisation : 7 eme ciel
Date d'inscription : 20/05/2008

MessageSujet: Algérie : les chrétiens sous pression   Lun 7 Juil - 16:52

Deux convertis ont été condamnés pour « prosélytisme et exercice illégal d’un culte non musulman »

Le
tribunal de Tissemsilt, dans le sud-ouest algérien, a condamné deux
Algériens convertis au protestantisme à des peines de prison avec
sursis et à de lourdes amendes. Ils sont accusés de « pratique illégale
d’un culte non musulman ». La communauté chrétienne d’Algérie est de
plus en plus préoccupée par la multiplication des procès à l’encontre
de certains de ses membres.


Il ne fait pas bon d’être
chrétien en Algérie ces derniers temps. Rachid Mohammed Seghir, 40 ans,
et Jammal Dahmani, 36 ans, deux Algériens de confession chrétienne, en
ont fait les frais. Le tribunal correctionnel de Tissemsilt, situé à
350 km à l’ouest d’Alger, a condamné mercredi les deux informaticiens à
six mois de prison avec sursis et à une amende de 100 000 dinars (soit
1 000 euros) pour avoir incité des musulmans à se convertir au
christianisme. Khelloudja Khalfoun, qui avait déjà défendu d’autres
chrétiens convertis dont Habiba Kouider,
36 ans, a expliqué que Rachid et Jammal ont été arrêtés en avril 2007
parce qu’ils « distribuaient des documents afin de troubler la foi
musulmane ».


Les
deux convertis avaient déjà été condamnés en novembre dernier par
contumace à deux ans de prison ferme et à verser 500 000 dinars (soit 5
000 euros) d’amende. Ils avaient alors demandé à être rejugés en leur
présence. Mais si la peine est aujourd’hui allégée, le président de
l’Eglise protestante d’Algérie, Mustapha Krim, a qualifié, mercredi, ce
verdict de « scandaleux ». « Nous sommes déçus par le verdict. « Nous
n’avons pas honte de notre religion. », a déclaré pour sa part
M. Seghir à l’issue du procès. Il a décidé, comme M. Dahmani, qu’il
ferait appel du jugement.


La loi contre le prosélytisme en cause


Les procès à l’encontre des chrétiens en Algérie se multiplient ces derniers mois. Quatre personnes
ont été poursuivies en juin par la justice algérienne pour « pratique
d’un culte non musulman sans autorisation ». Une autre condamnation,
celle de Habiba Kouider, a fait grand bruit et a suscité de vives
réactions de la part des Occidentaux. Cette institutrice a écopé d’une
peine de trois ans de prison ferme pour « pratique sans autorisation
d’une religion non musulmane ».


Depuis février 2006, une dizaine de chrétiens ont été ainsi poursuivis sur la base de la loi controversée sur le prosélytisme.
Elle considère comme prosélyte toute personne qui « incite, contraint
ou utilise des moyens de séduction tendant à convertir un musulman à
une autre religion ». Mais cette loi se trouve de plus en plus
confrontée à la Constitution algérienne qui garantit la liberté de
culte et de conscience.


La communauté chrétienne compte près de 11 000 âmes sur
les quelque 33 millions de personnes vivant en Algérie. Dans ce pays où
l’islam est religion d’Etat, la pression des autorités envers les
chrétiens est devenue très forte.

*********************

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nymphéa
Gold
Gold
avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 5130
Age : 109
Localisation : 7 eme ciel
Date d'inscription : 20/05/2008

MessageSujet: Re: Algérie : les chrétiens sous pression   Lun 7 Juil - 16:54

Algérie : des chrétiens victimes d’une « chasse aux sorcières »

La
Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme (FIDH)
exprime ses plus vives préoccupations alors qu’un procès vient de se
dérouler à Tiaret en Algérie à l’encontre d’une Algérienne convertie au
christianisme et accusée de « pratique sans autorisation d’un culte non
musulman ». Habiba Kouider est passible d’une peine de trois ans de
prison ferme. Le verdict qui devait être prononcé le 27 mai 2008, a été
reporté pour complément d’information.


Habiba Kouider a été
arrêtée le 29 mars 2008 par des gendarmes alors qu’elle était en
possession d’une douzaine d’exemplaires de la bible. Selon les
informations reçues, lors du procès qui a débuté le 20 mai, le
procureur s’est également attaché à démontrer que la prévenue était
coupable de prosélytisme, pratique interdite par l’ordonnance n°06-03
du 28 février 2006 dont l’article 11 criminalise le fait pour toute
personne de tenter de convertir un musulman à une autre religion et de
fabriquer, entreposer, ou distribuer des documents (...) qui « visent à
ébranler la foi d’un musulman ».


La
FIDH considère que l’accusation de « pratique sans autorisation d’un
culte non musulman » et le procès intenté contre Habiba Kouider
constituent une violation du droit à la liberté de religion garanti par
l’article 18 du Pacte international relatif aux droits civils et
politiques ratifié par l’Algérie en 1989, par l’article 36 de la
Constitution algérienne qui garantit la liberté de conscience ainsi que
par l’article 2 de l’ordonnance n°06-03 garantissant le libre exercice
du culte.


La FIDH rappelle par ailleurs, l’observation de la
Rapporteuse spéciale sur la liberté de religion ou de conviction faite
aux autorités algériennes suite à l’adoption de l’ordonnance n°06-03 et
qui rappelle que le paragraphe 3 de l’article 18 du Pacte ne prévoit
des restrictions « à la liberté de manifester sa religion » que dans
des cas très exceptionnels et que donc « toute restriction généralisée
imposée par l’Etat (par exemple par le biais de la loi) pour protéger
la liberté de religion (...) d’autrui est à éviter ». La Rapporteuse
spéciale a estimé par ailleurs, que les Etats devaient éviter d’adopter
des lois criminalisant des actes conduisant à une conversion
« abusive », notamment dans les cas où « ces lois seraient applicables
même en l’absence de plainte du converti ».


La FIDH est d’autant plus préoccupée que cette
poursuite judiciaire abusive, s’inscrit dans un contexte de répression
accrue envers des représentants de la communauté chrétienne en Algérie.
Ainsi, le même jour, le tribunal de Tiaret jugeait six algériens
convertis au christianisme pour "diffusion de tracts visant à ébranler
la foi des musulmans", le parquet a requis deux ans de prison ferme à
leur encontre. Le verdict est attendu le 3 juin. Plusieurs religieux se
sont au cours des derniers vus refuser leur visa d’entrée en Algérie.
Un prêtre a par ailleurs, été condamné à deux mois de prison avec
sursis pour avoir prié au moment de la fête de Noël avec un groupe de
clandestins subsahariens chrétiens.


La FIDH appelle les autorités algériennes à respecter
et à garantir la liberté de religion conformément à sa constitution et
à ses engagements internationaux et à amender l’ordonnance n°06-03 afin
que son application ne permette plus des poursuites arbitraires à
l’encontre de représentants des communautés religieuses non-musulmanes
en Algérie.

*********************

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
salvatorenino
Gold
Gold
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 5262
Age : 39
Localisation : Avec l'acteur!!!!!
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Algérie : les chrétiens sous pression   Jeu 12 Nov - 10:05

moi j'ai toujours pensé que les NAHR" etaient des personnes hypocrites, méchantes et xenophobes. la preuve avec ce que tu viens de nous dire Tantine. Je pense que la solution est une mobilisation( car déja eux même ne sont pas solidaires) des chretiens du monde entier pour faire passer un message dans le monde car ce n'est pas qu'en algérie que les chretiens vivent ces injustices. Que dire de la Lybie ou même du Maroc???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Algérie : les chrétiens sous pression   

Revenir en haut Aller en bas
 
Algérie : les chrétiens sous pression
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrêté du 30 décembre 2015 relatif aux équipements sous pression nucléaires
» [ Divers - Les classiques ] LE CROISEUR SOUS-MARIN SURCOUF
» quelqu'un a un model de reçu sous Excel (ou autre)
» Sous-marin Barracuda (Classe Suffren) : les news
» éducation, sv, pression sociale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FREE OUR MIND :: TRIBUNE LIBRE :: Réligion-
Sauter vers: